VENDU : TRIUMPH Herald


TRIUMPH Herald cabriolet 1969


Véhicule de 1969, présentant 89000 km.


VENDU

 

CARACTERISTIQUES

 

MOTEUR

TRANSMISSION

ROUES

POIDS

PUISSANCE FISCALE



Type : -
Position : -
Cylindrée : -
Puissance maxi : -
Couple maxi : -


-



-
-


-


-

 

RÉSUMÉ HISTORIQUE
 

La Herald est une automobile du constructeur britannique Triumph construite entre 1959 et 1971. Œuvre de Giovanni Michelotti, elle se décline en berline, coupé, cabriolet, break et fourgonnette.

Elle est construite à  partir d'un châssis séparé recevant une carrosserie faite d'éléments de  tôle boulonnés. Ce procédé est un retour en arrière par rapport à la  modernité de la construction monocoque,  mais elle a été dictée par les restructurations dans l'industrie  automobile britannique de l'époque. En effet, les carrosseries  industrielles capables de réaliser des monocoques, Fisher Bodies et Pressed Steel viennent d'être rachetées par le groupe British Leyland dont le patron, Sir Leonard Lord cherche à éliminer la concurrence. Alick Dick, le PDG de Standard  Triumph doit alors se tourner vers des entreprises plus modestes  fournissant des panneaux de carrosserie de dimensions réduites qu'il  intégrera sur un châssis classique.

Très habilement, en vertu  du proverbe britannique qui veut que « dans toute chose négative, il y a  quelque chose de positif », il saura utiliser les avantages de cet  inconvénient : en effet pour exporter des véhicules à l'étranger sans  payer des droits de douane prohibitifs, il faut utiliser le système du  CKD (Completely Knocked Down, ou « entièrement en pièces détachées ») et  faire réassembler les véhicules dans les pays d'exportation avec de la  main d'œuvre locale et des « usines-tournevis », chose à laquelle la  Trimph Herald se prête beaucoup mieux qu'une voiture monocoque. Les  Triumph Herald seront ainsi exportées dans de nombreux pays.

© 2016 - 2020 ATELIER 76.

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram